Jacques Bainville, historien et journaliste

Site consacré à l’œuvre journalistique et historique,... de Jacques Bainville. Vous trouverez une large sélection d'articles de presse et de larges extraits sur des sujets divers et variés. Il y a actuellement, plus d'une centaine de textes répertoriés. Bonne Lecture.


Un apôtre de la fraternité des peuples

Jacques Bainville, N.C., N.C..

En l’année 1910, c’est-à-dire quatre ans avant l’agression allemande une revue française, la « Grande Revue », avait ouvert ses colonnes à un célèbre chimiste allemand, le professeur Ostwald, lauréat du prix Nobel et qui à ce titre, passait pour un des apôtres de la fraternité des peuples.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 22/12/2021 -

La fin du monde

Jacques Bainville, Candide, 1931.

J’ai lu dans une chronique scientifique d’Henri de Varigny qui nous apprend comment le monde finira. C’est déjà une idée très reposante de savoir qu’il doit finir. Il est en même temps agréable de savoir que ce n’est pas pour demain.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 10/11/2021 -

La révolution dreyfusienne

Jacques Bainville, Histoire de la IIIe République, 1935.

Doucement obstiné, Jules Méline répétait : « Il n’y a pas d’affaire Dreyfus. » Il y en eut deux, l’une judiciaire et l’autre politique, l’une dans les prétoires, l’autre dans l’opinion.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 17/11/2021 -

La guerre et le progrès

Jacques Bainville, L'Action française, 1912.

Lorsque de grands événements secouent le monde, on évoque par la pensée les hommes qui les ont préparés, qui les ont conçus ou qui les ont annoncés et l’on se dit qu’il n’est pas juste qu’ils ne voient pas ça. C’est injuste parce qu’il est très rare qu’un homme ait su dire d’avance comment les choses se passeraient.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 10/11/2021 -

La liberté des mers

Jacques Bainville, La Liberté, 1929.

Prononcez, dans le métro ou dans l’autobus, les mots : « Liberté des mers. » Vous ne ferez retourner la tête à personne. On ne dirait pas qu’il s’agit d’un principe qui a tellement tenu au cœur des Français d’autrefois qu’ils se sont dix fois battus pour le défendre.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Les lapins de Staline

Jacques Bainville, La Liberté, 1931.

On connaît les concessions que Staline a déjà dû faire aux idées bourgeoises, c’est-à-dire à la nature humaine. Il a rétabli le travail aux pièces et reconnu qu’il fallait donner à chacun selon ses œuvres si l’on voulait du rendement.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Le coup d’État du 18 brumaire an VIII

Jacques Bainville, Les Dictateurs, 1935.

Guerre à l’extérieur, émeutes et troubles à l’intérieur. L’un des récents Directeurs, un ancien prêtre régicide, Sieyès, a compris, à lui seul, qu’il fallait changer tout si l’on voulait sauver l’essentiel de la Révolution. Il a avec lui non pas, comme on le croit, des adversaires de la République, mais aussi bien de ses partisans.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 17/11/2021 -

Le secret du roi

Jacques Bainville, L'Action française, 1911.

Il est devenu aussi banal que possible de parler du Secret de la République en évoquant le Secret du Roi. Le Secret du Roi ? Il y a plus d’un malin qu’on embarrasserait fort si on lui demandait quelques précisions là-dessus.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 13/11/2021 -