Comme son nom l’indique, ce site est consacré à l’œuvre de l’historien et journaliste Jacques Bainville. Vous y retrouverez une large sélection de ses articles de presse et de larges extraits de ses ouvrages sur des sujets divers et variés. Il y a actuellement 101 textes répertoriés sur le site. Bonne Lecture.

Le krach de New-York.

Les États-Unis ne sont pas en régime parlementaire proprement dit, chose qu’en France on ignore trop généralement. Ils ne savent donc pas ce que c’est que les crises ministérielles, bien qu’ils aient aussi de temps en temps leurs crises politiques. Mais ce qui fait en Amérique bien plus de bruit que le krach d’un gouvernement, c’est le krach de la. Bourse, qui est périodique et qui atteint toujours des proportions colossales. On avait énormément spéculé...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Le capitalisme. Et s’il ne mourait pas ?

Je n’emboucherai pas la trompette héroïque pour comparer le capitalisme à l’astre qui versait des torrents de lumière sur ses obscurs blasphémateurs. Il convient de dire plus prosaïquement que petit bonhomme vit encore. Il vit dans les esprits et dans les mœurs. On compte en France plusieurs millions de propriétaires. Pas un doute ne les effleure sur leur droit de posséder ni sur celui de transmettre leur bien à leurs enfants. La France, dans ses...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Être riche.

Encore un krach. Encore une affaire soufflée qui se dégonfle et derrière laquelle on s’aperçoit qu’il n’y avait rien ou moins que rien et qui n’en a pas moins fait pendant quelque temps ce qu’on appelle de « hauts cours ». Il y a même d’heureux spéculateurs, ceux qui ont pris leur bénéfice à temps, et qui auront trouvé que cette affaire était excellente. Oui, mais les autres ? Car tout vendeur suppose un acheteur...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Une règle infaillible.

Tout ce qui est exagéré ne compte pas. Il y a de l’exagération jusque dans ce mot fameux puisque celui qui l’avait prononcé passa une partie de sa vie auprès d’un homme qui n’était pas la mesure même : on ne peut pourtant pas prétendre que Napoléon n’ait pas compté ! Mais Talleyrand voulait dire que, dans la sourdine des idées et des opinions, ce qui est outré ne convainc pas et, par conséquent, n’a...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Opinions fragiles.

Malheureusement ou heureusement, les cours de la Bourse sont affaire d’opinion. Ils reflètent les idées, les imaginations sombres ou riantes qui dominent à un moment donné, des illusions dorées ou des craintes qui s’envolent tout à coup et qui sont remplacées par d’autres appréhensions ou par d’autres mirages. Et l’on ne se souvient même plus d’un état d’esprit qui a déjà fait place au suivant. Pourtant, si l’on se rappelait les opinions successives qui ont...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La Russie et l’Occident.

L’échec de la Conférence de Gênes laisse l’Europe occidentale en face de la question russe. La méthode de M. Lloyd George n’a pas réussi et elle ne pouvait pas réussir. Il était aussi vain de demander au bolchevisme de se modérer qu’il l’était sans doute de demander à l’autocratie de devenir libérale. La longue erreur qui a été commise sur la Russie tsariste était en partie volontaire. Cette Russie était notre alliée, nous n’en avions...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

L’avenir du bolchevisme.

Cronstadt a bien changé depuis les temps où l’amiral Gervais y conduisait nos navires. Cronstadt en révolte contre Lénine a capitulé le jour où mourait l’amiral dont le nom fut si prodigieusement populaire chez nous il y a vingt‑cinq ans. Les jeunes gens ne peuvent pas se douter de cet enthousiasme. Ceux qui retrouveront des titres russes dans l’héritage de leur père comprendront à peine la présence de ces papiers. L’alliance franco‑russe est du passé,...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La recherche des alliances et le premier amour.

Dans le gâchis de l’Europe orientale, la politique française cherche aujourd’hui sa voie. Elle ne la trouvera pas si elle continue à être obsédée par le souvenir de l’alliance russe. La France a toujours eu besoin de contrepoids à la masse germanique et plus cette masse a grandi, plus il a fallu que le contrepoids fût gros. De l’autre côté de l’Allemagne unie, il ne pouvait y avoir, pour rétablir l’équilibre, que l’Autriche ou la...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Par où atteindre la Russie ?

Devant le péril de l’Est, les Alliés donnent l’impression de patauger. Les bolcheviks le voient bien. L’Allemagne aussi : l’Entente n’a pas de politique. Elle ne sait par quel bout prendre une Europe que le maréchal Wilson appelait, l’autre jour, un chaos. L’Entente, en vingt‑quatre heures, passe du système des concessions aux mesures de rigueur. Elle est aussi peu cohérente que le traité de Versailles, qui craque, de l’aveu universel, mais dont elle dépend et...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

L’anarchie à l’espagnole.

L’expérience de libéralisme avancé que vient de faire l’Espagne n’a pas été heureuse. Et c’est même son auteur qui en a payé les frais de son propre sang. L’assassinat de M. Canalejas nous oblige à nous rappeler que l’Espagne a connu, voilà une quarantaine d’années, une période où son gouvernement fut d’un libéralisme tout à fait extrême et même si complet que ce gouvernement était républicain. Et la République espagnole ne fut pas peu sanglante....
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie