1919


Un moment de méditation au milieu de l’apothéose.

Jusqu’en cette journée de fête et de détente des esprits opprimés par une longue horreur, il faut demander aux Français de consacrer quelques moments à un retour sur le passé et à une méditation sur l’avenir. La gigantesque aventure qui finit par une apothéose a eu ceci de prodigieux que les peuples vainqueurs sont ceux qui ne pensaient pas à la guerre, et qui la croyaient même impossible. Les Allemands ont désobéi au précepte de...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La Russie de demain.

M. Pichon a annoncé à la Chambre que la chute du régime bolchevik était prochaine et nous en acceptons l’augure avec plaisir. Cependant, lorsque Lénine et Trotsky auront quitté le Kremlin, par qui et par quoi seront‑ils remplacés ? C’est une question qu’on ne peut pas écarter toujours sous prétexte que l’essentiel est de détruire l’abjecte domination des dictateurs de Moscou. Nous n’interprétons pas trop étroitement les faits en constatant que, dans la Russie contemporaine,...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Le père du traité.

La nation s’inquiète d’avoir une paix qui est au-dessous de sa victoire ; une paix au-dessous des promesses qui lui ont été faites, au-dessous de ses mérites et de ses efforts ; une paix qui n’apporte même pas la justice distributive entre les Alliés vis-à-vis des ennemis. » En s’exprimant ainsi à la Chambre, M. Louis Marin a résumé sa forte critique du traité de Versailles. Cette victoire ne paie pas. Cette paix ne garantit...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La convention du 17 septembre et la bible.

La presse britannique commente favorablement l’accord du 17 septembre sur la Syrie. Elle y voit la promesse d’une collaboration franco-anglaise dans ces régions où, selon l’expression du Times, il y a « de l’ouvrage et de la place pour tout le monde ». Et le même journal convient galamment qu’ « après tout, Syrie, Palestine, Arabie et Mésopotamie sont en réalité un seul et même pays avec des intérêts communs ». La Syrie étant une...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

À Londres et à Weimar.

M. Lloyd George a rendu compte devant la Chambre des Communes des travaux de la Conférence et il a pu s’apercevoir qu’il avait eu tort de lire le Manchester Guardian au point d’en oublier sa majorité. Les passages les plus applaudis de son discours ont été ceux où il a retrouvé sa verve guerrière. Quand il a cru nécessaire de dire en quoi le traité était dur pour l’Allemagne et pourquoi il était nécessaire qu’il...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Le problème russe.

Il y a, dans la littérature anglaise, une page célèbre qui excuse tous les excès des révolutions. Macaulay y compare les peuples affranchis du despotisme à un prisonnier qui, sortant de son cachot, ébloui par la lumière, dirige d’abord mal ses pas. En vertu de cette image, toute révolution mérite crédit et le libéralisme anglais n’aura pas ménagé le sien à la révolution russe. De là cette indulgence pour le bolchevisme à laquelle le gouvernement...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution