1920


M. Georges Mandel

Jacques Bainville, La Revue universelle, 1920.

Le genre de M. Mandel ne plaît pas. C’est un fait. Nul n’est plus courtois dans le privé que M. Mandel, ni plus tolérant dans la contro­verse d’idées. Mais, homme public, il est péremptoire, cassant, agressif. Par là, il veut sans doute marquer son dédain des railleries.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 20/11/2021 -

Le bolchevisme assagi

Jacques Bainville, N.C., 1920.

On s’est abusé bien des fois sur la Russie, et pour ainsi dire depuis toujours, mais surtout depuis que Lénine a pris le pouvoir. Il serait donc imprudent de se fier aux signes de modération et de sagesse que paraît donner le gouvernement bolchevique.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Pour “sauvegarder nos alliances”

Jacques Bainville, L'Action française, 1920.

Hier, en transmettant ses pouvoirs à M. Paul Deschanel, M. Raymond Poincaré a prononcé des paroles où s’exprime le souci de l’avenir. « Vous aurez, a dit M.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 05/09/2021 -

Les adieux de M. Paul Cambon

Jacques Bainville, L'Action française, 1920.

Avant de quitter ce poste de Londres qu’il a occupé, ce n’est pas trop de dire glorieusement, pendant vingt-deux années, M. Paul Cambon a eu avec un rédacteur du Times une longue conversation pleine de rappels du passé et de conseils discrets pour l’avenir. L’ambassadeur qui, avec M.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 05/09/2021 -

La Russie ressuscitée

Jacques Bainville, L'Action française, 1920.

Pourquoi la politique des Alliés se montre‑t‑elle si incohérente au sujet de la Russie ? Les contradictions sont éclatantes et il y en a de nouvelles tous les jours. Hier encore, on annonçait de Copenhague que Litvinof, l’envoyé de Lénine, et O'Grady, l’envoyé de M. Lloyd George, avaient élargi leurs thèmes de conversation. En même temps, M.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 05/09/2021 -

Allemagne et Russie

Jacques Bainville, L'Action française, 1920.

Après l’humiliation d’Arkhangel, après l’humiliation d’Odessa, l’humiliation d’Irkoutsk atteint durement la politique des Alliés en Russie. Jusqu’à preuve du contraire, nous nous refusons à croire qu’un général français ait livré l’amiral Koltchak aux bolcheviks, c’est-à-dire à l’ennemi.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 05/09/2021 -

Par où atteindre la Russie ?

Jacques Bainville, L'Action française, 1920.

Devant le péril de l’Est, les Alliés donnent l’impression de patauger. Les bolcheviks le voient bien. L’Allemagne aussi : l’Entente n’a pas de politique. Elle ne sait par quel bout prendre une Europe que le maréchal Wilson appelait, l’autre jour, un chaos.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 05/09/2021 -

La recherche des alliances et le premier amour

Jacques Bainville, , 1920.

Dans le gâchis de l’Europe orientale, la politique française cherche aujourd’hui sa voie. Elle ne la trouvera pas si elle continue à être obsédée par le souvenir de l’alliance russe.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 05/09/2021 -