N.C.


Napoléon III

Jacques Bainville, N.C., N.C..

C’est peut-être grâce à la poésie du mythe napoléonien que la France du XIXᵉ siècle, qui avait inauguré son histoire par la plus célèbre dictature de tous les temps, devait la renouveler sous le nom d’Empire. Les Bourbons avaient ramené la paix et restauré les finances.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 27/12/2021 -

Un apôtre de la fraternité des peuples

Jacques Bainville, N.C., N.C..

En l’année 1910, c’est-à-dire quatre ans avant l’agression allemande une revue française, la « Grande Revue », avait ouvert ses colonnes à un célèbre chimiste allemand, le professeur Ostwald, lauréat du prix Nobel et qui à ce titre, passait pour un des apôtres de la fraternité des peuples.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 22/12/2021 -

Le retour du général Bonaparte

Jacques Bainville, N.C., N.C..

Après la chute de Robespierre, la tâche la plus urgente, pour ceux qui l’avaient renversé, était de juguler à la fois la République et la Dictature. Il n’était pas question de revenir à l’inapplicable Constitution de 1793, qui n’entra jamais en exécution et resta l’éternel et vain regret des véritables républicains.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 22/12/2021 -

L’ouvrage de Jeanne d’Arc

Jacques Bainville, N.C., N.C..

Rien ni personne n’excusera jamais les Anglais d’avoir brûlé Jeanne d’Arc. Mais on comprend leur rage. Jamais on ne perdit partie plus près d’être gagnée. Et quelle partie, celle qui avait le plus beau royaume du monde pour enjeu !

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 10/12/2021 -

La Gaule romaine

Jacques Bainville, N.C., N.C..

S’il était possible qu’un seul être humain fût en possession d’une généalogie assez complète pour remonter à deux mille ans, de quoi s’apercevrait-il ?

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 27/12/2021 -

La mode du despotisme éclairé

Jacques Bainville, N.C., N.C..

La notion de dictature au XVIIIᵉ siècle devait forcément subir des modifications importantes, causées non seulement par les idées nouvelles, mais, au moins autant, par les exemples vivants, qui sont d’un autre pouvoir.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 27/12/2021 -

La légende de l’an mille

Jacques Bainville, N.C., N.C..

La tradition veut qu’aux approches de l’an mille, nos lointains ancêtres, convaincus que la fin du monde allait arriver, aient renoncé à travailler, à semer et à bâtir et se soient mis en prières. À quoi bon s’occuper d’autre chose que du salut de notre âme quand le jugement dernier est pour demain ?

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Boni de Castellane ou l’art d’être pauvre

Jacques Bainville, N.C., N.C..

Boni de Castellane avait écrit l’Art d’être pauvre, ce qui fut sa suprême élégance. Personne n’a su dire comme lui : « Je n’ai plus un sou. »

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Le Père La Victoire

Jacques Bainville, N.C., N.C..

Les idées politiques de Georges Clemenceau – dans ses dernières années, bien entendu – étaient celles d’un désenchanté. La République avait cessé de lui sembler belle. Il ne lui préférait pas la royauté, l’Empire encore moins, tous les régimes étant, pour lui, égaux en abjection.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 15/11/2021 -

La Marseillaise devenue réactionnaire

Jacques Bainville, N.C., N.C..

La distribution des prix étant une des cérémonies les plus ennuyeuses que l’on afflige à l’enfance, à cause de la longueur des discours, j’envie les élèves de Louis-le-Grand qui ont eu la distraction d’un chahut. Ils ont eu le privilège de voir le général Nollet, en grand uniforme, arrêter de sa main les interrupteurs de M. Herriot.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 15/11/2021 -