Bainville, prophète oublié.

Par Emmanuel Hecht.
Publié en 2011.
Catégorie principale : Articles de presse.

L’historien et journaliste monarchiste avait tout pour lui : lucidité, brio, maîtrise de tous les genres. Mais son talent est passé à la trappe. Une réédition de ses œuvres lui rend justice.

Le 14 novembre 1918, alors que les Français en liesse célèbrent l’armistice signé par l’Allemagne du Kaiser, un mauvais coucheur leur prodigue une douche froide dans les colonnes de L’Action française : « Devant quoi la France, au sortir de la grande joie de sa victoire, risque-t-elle de se réveiller ? Devant une République allemande, une république sociale-nationale supérieurement organisée et qui, de toute façon, sera deux fois plus peuplée que notre pays. » Cet empêcheur de penser en rond s’appelle Jacques Bainville (1879-1936). Journaliste et historien brillant, auteur d’un best-seller, une Histoire de France (1924), vendu à 300 000 exemplaires en vingt ans, et sans cesse réédité, et d’une trentaine de livres, il est aujourd’hui largement oublié. Comment Clio a-t-elle pu passer à la trappe l’un de ses meilleurs rejetons ? 




Rubriques associées

Source
L'Express

Notez cet article :