Empire & Consulat


Le retour du général Bonaparte

Jacques Bainville, N.C., N.C..

Après la chute de Robespierre, la tâche la plus urgente, pour ceux qui l’avaient renversé, était de juguler à la fois la République et la Dictature. Il n’était pas question de revenir à l’inapplicable Constitution de 1793, qui n’entra jamais en exécution et resta l’éternel et vain regret des véritables républicains.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 22/12/2021 -

Le coup d’État du 18 brumaire an VIII

Jacques Bainville, Les Dictateurs, 1935.

Guerre à l’extérieur, émeutes et troubles à l’intérieur. L’un des récents Directeurs, un ancien prêtre régicide, Sieyès, a compris, à lui seul, qu’il fallait changer tout si l’on voulait sauver l’essentiel de la Révolution. Il a avec lui non pas, comme on le croit, des adversaires de la République, mais aussi bien de ses partisans.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 17/11/2021 -

La mode du despotisme éclairé

Jacques Bainville, N.C., N.C..

La notion de dictature au XVIIIᵉ siècle devait forcément subir des modifications importantes, causées non seulement par les idées nouvelles, mais, au moins autant, par les exemples vivants, qui sont d’un autre pouvoir.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 27/12/2021 -

Napoléon à l’école bainvillienne

Jacques Bainville, N.C., 2000+.

Conférence de Baptiste Roger-Lacan sur le thème « Napoléon à l’école de l’Action française dans Jacques Bainville » 
Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 06/09/2021 -