L'entre-deux-guerres


M. Georges Mandel

Jacques Bainville, La Revue universelle, 1920.

Le genre de M. Mandel ne plaît pas. C’est un fait. Nul n’est plus courtois dans le privé que M. Mandel, ni plus tolérant dans la contro­verse d’idées. Mais, homme public, il est péremptoire, cassant, agressif. Par là, il veut sans doute marquer son dédain des railleries.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 20/11/2021 -

Le tunnel sous la Manche

Jacques Bainville, La Liberté, 1929.

Cette fois, on a cru que ça y était, que le fameux tunnel sous la Manche, après cinquante ans de projets et d’espoirs, deviendrait une réalité. Les objections et les répugnances faiblissaient en Angleterre.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

La liberté des mers

Jacques Bainville, La Liberté, 1929.

Prononcez, dans le métro ou dans l’autobus, les mots : « Liberté des mers. » Vous ne ferez retourner la tête à personne. On ne dirait pas qu’il s’agit d’un principe qui a tellement tenu au cœur des Français d’autrefois qu’ils se sont dix fois battus pour le défendre.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Le livre de Keynes

Jacques Bainville, L'Action française, 1925.

Il y a, dans le livre de M. Keynes, un chapitre intitulé « l’Europe après le traité » qui commence ainsi : « Ce chapitre sera fait de pessimisme. » M. Keynes ne s’occupe que des conséquences économiques de la paix.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 17/11/2021 -

Les économistes prédisent-ils l’avenir ?

Jacques Bainville, Le Capital, 1927.

À défaut de prévisions absolues, la science de l’économie politique permet au moins de rassembler les observations d’où il est possible de tirer des conclusions pratiques.

Nous ne dirons pas qu’il est de mode de railler les économistes parce que c’est une habitude déjà ancienne.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 15/11/2021 -

Le crépuscule de la liberté

Jacques Bainville, Le Capital, 1934.

Il y aura vingt ans d’ici quatre mois que la guerre a éclaté et, depuis ce temps-là, les sociétés humaines ont subi des changements si profonds qu’on se croirait, au printemps de 1934, séparé du printemps de 1914 par plus d’un siècle.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 15/11/2021 -

Enragés et possédés

Jacques Bainville, N.C., 1935.

Pendant ce temps, les rapports entre la Soviétie et l’Hitlérie se tendent un peu plus tous les jours. Ils deviennent même dangereusement tendus.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 10/12/2021 -

Le rouet de Gandhi

Jacques Bainville, L'Action française, 1930.

Le flegme des Anglais durant les événements de l’Inde a quelque chose d’autant plus admirable que l’on se demande toujours si c’est confiance en eux-mêmes ou insensibilité. Les soulèvements de leur Empire font encore moins d’effet sur eux que sur la légèreté de notre Parlement l’affaire de Yen-Bay.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 20/11/2021 -

Parabole hyperbolique

Jacques Bainville, L'Action française, 1929.

En ce temps-là, le dernier vice-roi de l’Inde, réduit depuis plusieurs années au chômage, agonisait dans un hospice de Londres.

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 19/11/2021 -

Seul, le silence est grand

Jacques Bainville, N.C., N.C..

Georges Clemenceau avait dit, quelques mois avant sa mort :

Texte choisi et publié par Florent Descourtils, le 09/11/2021 -