L'entre-deux-guerres


Découverte d’un professeur danois

M. Wickham Steed analyse dans la Review of Review un livre du professeur danois Karlgren, la Russie bolcheviste, qui est un tableau de la vie au pays soviétique. Tout cela n’est d’ailleurs pas nouveau. Ce qui en fait le prix, c’est que le professeur Karlgren (plaignons-le) a d’abord cru que le communisme était aussi confortable qu’admirable. Du moins s’est-il rendu compte par lui‑même. Voici ce qu’il a vu et ce qu’il rend avec loyauté :...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Aristote à l’Hôtel Drouot.

Un observateur méthodique des faits sociaux, un observateur de l’école de Taine, attentif à ce qui s’élabore sous nos yeux, ne manquerait pas de noter un certain nombre de phénomènes et de symptômes annonciateurs des temps prochains. La commune de Trignac est actuellement aux prises avec des difficultés financières en comparaison desquelles celles de l’État français sont peu de chose. Qu’est-il donc arrivé ? Il était venu s’établir sur le territoire de cette commune une...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Les véritables soucis de M. Chamberlain

M. Austen Chamberlain a prononcé un discours qui était destiné à contenter tout le monde. À l’Angleterre il a dit que le pacte ne l’engagerait pas malgré elle dans les conflits européens et n’était qu’un dérivé du pacte de la Société des Nations. A la France, il a dit que ce pacte lui apportait tout de même quelque chose de plus que l’autre, à savoir l’intérêt que porte l’Angleterre à la sécurité du Rhin. L’Allemagne,...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Le diplomate russe.

M. Tchitcherine a exposé, devant les représentants de la presse française, les idées directrices de la politique étrangère des Soviets. Si l’on néglige quelques pointes de tradition diplomatique et quelques ironies de tradition académique, ses déclarations ont été modérées. Le bolchevisme, comme disent les marins, donne du mou. Et l’on a l’impression que tout n’est pas faux dans ce qu’on rapporte des difficultés que les dirigeants de Moscou commencent à rencontrer auprès de l’immense paysannerie...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Le congrès de Moscou.

On vient de publier, d’après les comptes rendus de la presse bolcheviste, un résumé des rapports qui ont été présentés au congrès du parti communiste russe qui s’est tenu en avril à Moscou. Il se dégage de ces documents que les dirigeants de la République des Soviets ne sont plus très sûrs de la route qu’ils doivent suivre mais qu’ils n’ont pas d’inquiétude réelle pour leur domination en Russie. Lénine leur manque. Le congrès a...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Extinction et renaissance du rentier.

Les déclarations de M. Pierre-Étienne Flandin que Candide a publiées récemment contiennent un paragraphe qui dénie à l’homme moderne le droit de vivre de ses rentes sans rien faire. C’était ce qu’on appelait jadis « vivre noblement », ce qui s’est appelé ensuite « vivre bourgeoisement » et pourrait bien se nommer aujourd’hui « vivre socialement ». La France a été longtemps un « pays de rentiers » et surtout de petits rentiers. Ne le...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

L’Angleterre et le retour de M. Caillaux.

Le retour aux affaires de M. Caillaux cause, en Angleterre, un embarras qui serait comique s’il ne s’agissait de choses aussi graves. Nul n’ignore, en effet, que les poursuites avaient été engagées contre M. Caillaux, pendant la guerre, au temps de la plus grande intimité franco‑anglaise et sous le ministère Clemenceau. Nul n’ignore qu’à ce moment-là le gouvernement britannique, ainsi que la presse et l’opinion d’outre-Manche, accueillirent ces poursuites avec satisfaction. On dit même que...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

La France jetée par l’Angleterre dans les bras de l’Allemagne.

Sans doute, mais il n’en sera pas toujours ainsi, les Allemands ménagent l’Angleterre. Ils savent ce que le relèvement de leur pays lui doit. Ils savent aussi combien le gouvernement britannique désire le succès du pacte de garantie, qui n’est pas moins vivement désiré par M. Coolidge, quoique, bien entendu, les États‑Unis, qui ne s’engagent jamais à rien, ne doivent signer ni ce pacte ni aucun autre. Comme si le discours de M. Houghton n’avait...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La Revue de Spithead.

Hier, M. Mac Donald avait invité M. Herriot à la revue navale de Spithead. Nous nous abstiendrons de réflexions usées sur la présence de ce travailliste et de ce démocrate à une manifestation militaire. Ce n’est pas cette présence qui provoque l’ironie et le dégoût. Ce n’est pas le retour éternel de ces conversions aux nécessités vitales des États. C’est la certitude que ces conversions seront bafouées, que le « culte de la force »...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Le krach de New-York.

Les États-Unis ne sont pas en régime parlementaire proprement dit, chose qu’en France on ignore trop généralement. Ils ne savent donc pas ce que c’est que les crises ministérielles, bien qu’ils aient aussi de temps en temps leurs crises politiques. Mais ce qui fait en Amérique bien plus de bruit que le krach d’un gouvernement, c’est le krach de la. Bourse, qui est périodique et qui atteint toujours des proportions colossales. On avait énormément spéculé...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution