Révolution française


Le secret du roi.

Il est devenu aussi banal que possible de parler du Secret de la République en évoquant le Secret du Roi. Le Secret du Roi ? Il y a plus d’un malin qu’on embarrasserait fort si on lui demandait quelques précisions là-dessus. Et la vérité oblige à dire que ce n’est pas non plus très facile… Louis XV, Rosbach, le traité de Paris, les « plus mauvais jours de notre histoire »… Bon ! Mais encore...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Le testament du philanthrope.

Le rire, selon certains psychologues, naît d’un contraste violent. Les caricaturistes le savent bien et l’un de leurs thèmes favoris, repris sous toutes les formes, est celui du naufragé ou de l’alpiniste qui, dans l’extrême danger, garde le souci des convenances. Encore le contraste doit-il être senti. Il arrive qu’on ne l’aperçoive pas et alors on se prive d’un plaisir. Dirai-je celui qui fut le mien en lisant, ces jours derniers, que d’ingénieux actuaires avaient...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Vitalité du capitalisme.

Selon le mot célèbre, il est des morts qu’il faut qu’on tue. Et il y a aussi ces gens qu’un personnage de théâtre tuait et qui se portaient assez bien. Tel est le cas du capitalisme. Avait-on assez annoncé qu’il se mourait, qu’il était mort ? « Vieillard, va-t’en donner mesure au fossoyeur. » On le traitait comme un cadavre. On répétait le classique jam fœtel « il pue déjà ». Il y a peu...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Nous aurons les conséquences.

Lorsque, dans une centaine d’années, on racontera l’histoire de notre temps, nous savons bien ce que l’on ne manquera pas de dire parce qu’on aura vu les conséquences de ce qui s’accomplit sous nos yeux. La guerre est déclarée à la richesse. C’est par là que toutes les démocraties finissent et doivent finir : qu’on relise plutôt la Cité antique de Fustel de Coulanges. À ses origines, la troisième République avait rapidement expulsé les éléments...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Capitalisme et progrès social.

On a entendu ces temps-ci des hommes politiques déclarer que le progrès social doit être payé par la richesse acquise, ce qui a été considéré comme une menace nouvelle contre les capitaux. Il y a eu de l’émotion et beaucoup de commentaires. Telle quelle, cette formule semble bien participer de la doctrine socialiste-communiste d’après laquelle le capital est l’ennemi du travail et des travailleurs, s’est formé et engraissé des sueurs du peuple et doit lui...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Les risques du financier dans la cité.

L’histoire contemporaine réhabilite les fermiers généraux experts et techniciens des finances à qui la Révolution avait coupé le cou. À quelqu’un qui disait un jour devant lui : « Que serions-nous sans la Révolution française ? » le grand physiologiste René Quinton, trop tôt enlevé à la science, répondait : « — Moi ? fermier général. » René Quinton pensait à l’illustre Lavoisier, un des pères de la chimie moderne, à qui sa qualité de...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Instructions à un ambassadeur en Russie.

Le public français, dans sa partie moyenne, a été légèrement décontenancé par la révolution russe. Comme la France est, au fond, un pays conservateur ! Notre ancienne politique n’avait pas ces timidités. Les révolutions chez autrui ne lui faisaient pas peur. Le mot lui paraissait aussi naturel que la chose parce qu’elle n’y attachait pas un sens infernal ou céleste. Une révolution, c’était un changement de système, et la tâche de la politique était d’en...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie