Révolution russe


Un remarquable fanatique.

Le comité bolcheviste qui, au mois d’octobre 1917, avait renversé Kerenski, était composé de cinq révolutionnaires : Lénine, Trotsky, Kamenef, Dzerjinsky et Staline. Le premier est mort. Les deux suivants, coupables d’hérésie, n’occupent plus qu’un rang secondaire. Dzerjinsky vient de mourir à son tour. Seul Staline ( alias le Géorgien Djugaschvilli) continue à représenter l’école primitive du bolchevisme. Figure singulière que celle de Félix Edmundovitch Dzerjinsky, de sanglante mémoire. Un journal anglais, qui publie sur...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Le diplomate russe.

M. Tchitcherine a exposé, devant les représentants de la presse française, les idées directrices de la politique étrangère des Soviets. Si l’on néglige quelques pointes de tradition diplomatique et quelques ironies de tradition académique, ses déclarations ont été modérées. Le bolchevisme, comme disent les marins, donne du mou. Et l’on a l’impression que tout n’est pas faux dans ce qu’on rapporte des difficultés que les dirigeants de Moscou commencent à rencontrer auprès de l’immense paysannerie...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Le congrès de Moscou.

On vient de publier, d’après les comptes rendus de la presse bolcheviste, un résumé des rapports qui ont été présentés au congrès du parti communiste russe qui s’est tenu en avril à Moscou. Il se dégage de ces documents que les dirigeants de la République des Soviets ne sont plus très sûrs de la route qu’ils doivent suivre mais qu’ils n’ont pas d’inquiétude réelle pour leur domination en Russie. Lénine leur manque. Le congrès a...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La Russie et l’Occident.

L’échec de la Conférence de Gênes laisse l’Europe occidentale en face de la question russe. La méthode de M. Lloyd George n’a pas réussi et elle ne pouvait pas réussir. Il était aussi vain de demander au bolchevisme de se modérer qu’il l’était sans doute de demander à l’autocratie de devenir libérale. La longue erreur qui a été commise sur la Russie tsariste était en partie volontaire. Cette Russie était notre alliée, nous n’en avions...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

L’avenir du bolchevisme.

Cronstadt a bien changé depuis les temps où l’amiral Gervais y conduisait nos navires. Cronstadt en révolte contre Lénine a capitulé le jour où mourait l’amiral dont le nom fut si prodigieusement populaire chez nous il y a vingt‑cinq ans. Les jeunes gens ne peuvent pas se douter de cet enthousiasme. Ceux qui retrouveront des titres russes dans l’héritage de leur père comprendront à peine la présence de ces papiers. L’alliance franco‑russe est du passé,...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

La recherche des alliances et le premier amour.

Dans le gâchis de l’Europe orientale, la politique française cherche aujourd’hui sa voie. Elle ne la trouvera pas si elle continue à être obsédée par le souvenir de l’alliance russe. La France a toujours eu besoin de contrepoids à la masse germanique et plus cette masse a grandi, plus il a fallu que le contrepoids fût gros. De l’autre côté de l’Allemagne unie, il ne pouvait y avoir, pour rétablir l’équilibre, que l’Autriche ou la...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Par où atteindre la Russie ?

Devant le péril de l’Est, les Alliés donnent l’impression de patauger. Les bolcheviks le voient bien. L’Allemagne aussi : l’Entente n’a pas de politique. Elle ne sait par quel bout prendre une Europe que le maréchal Wilson appelait, l’autre jour, un chaos. L’Entente, en vingt‑quatre heures, passe du système des concessions aux mesures de rigueur. Elle est aussi peu cohérente que le traité de Versailles, qui craque, de l’aveu universel, mais dont elle dépend et...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Par où atteindre la Russie ?

Devant le péril de l’Est, les Alliés donnent l’impression de patauger. Les bolcheviks le voient bien. L’Allemagne aussi : l’Entente n’a pas de politique. Elle ne sait par quel bout prendre une Europe que le maréchal Wilson appelait, l’autre jour, un chaos. L’Entente, en vingt‑quatre heures, passe du système des concessions aux mesures de rigueur. Elle est aussi peu cohérente que le traité de Versailles, qui craque, de l’aveu universel, mais dont elle dépend et...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Allemagne et Russie.

Après l’humiliation d’Arkhangel, après l’humiliation d’Odessa, l’humiliation d’Irkoutsk atteint durement la politique des Alliés en Russie. Jusqu’à preuve du contraire, nous nous refusons à croire qu’un général français ait livré l’amiral Koltchak aux bolcheviks, c’est-à-dire à l’ennemi. Ce qui est probable, ce qui transparaît déjà, c’est que le général Janin et la mission française, perdus dans l’immensité sibérienne, ont été impuissants lorsque le roman d’aventure des légions tchéco-slovaques a mal tourné. On dira que, si...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

La Russie ressuscitée.

Pourquoi la politique des Alliés se montre‑t‑elle si incohérente au sujet de la Russie ? Les contradictions sont éclatantes et il y en a de nouvelles tous les jours. Hier encore, on annonçait de Copenhague que Litvinof, l’envoyé de Lénine, et O'Grady, l’envoyé de M. Lloyd George, avaient élargi leurs thèmes de conversation. En même temps, M. Lloyd George refusait des passeports aux délégués travaillistes désireux de se rendre dans la République des Soviets. La...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution