Révolution russe


La recherche des alliances et le premier amour.

Dans le gâchis de l’Europe orientale, la politique française cherche aujourd’hui sa voie. Elle ne la trouvera pas si elle continue à être obsédée par le souvenir de l’alliance russe. La France a toujours eu besoin de contrepoids à la masse germanique et plus cette masse a grandi, plus il a fallu que le contrepoids fût gros. De l’autre côté de l’Allemagne unie, il ne pouvait y avoir, pour rétablir l’équilibre, que l’Autriche ou la...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Par où atteindre la Russie ?

Devant le péril de l’Est, les Alliés donnent l’impression de patauger. Les bolcheviks le voient bien. L’Allemagne aussi : l’Entente n’a pas de politique. Elle ne sait par quel bout prendre une Europe que le maréchal Wilson appelait, l’autre jour, un chaos. L’Entente, en vingt‑quatre heures, passe du système des concessions aux mesures de rigueur. Elle est aussi peu cohérente que le traité de Versailles, qui craque, de l’aveu universel, mais dont elle dépend et...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Par où atteindre la Russie ?

Devant le péril de l’Est, les Alliés donnent l’impression de patauger. Les bolcheviks le voient bien. L’Allemagne aussi : l’Entente n’a pas de politique. Elle ne sait par quel bout prendre une Europe que le maréchal Wilson appelait, l’autre jour, un chaos. L’Entente, en vingt‑quatre heures, passe du système des concessions aux mesures de rigueur. Elle est aussi peu cohérente que le traité de Versailles, qui craque, de l’aveu universel, mais dont elle dépend et...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Allemagne et Russie.

Après l’humiliation d’Arkhangel, après l’humiliation d’Odessa, l’humiliation d’Irkoutsk atteint durement la politique des Alliés en Russie. Jusqu’à preuve du contraire, nous nous refusons à croire qu’un général français ait livré l’amiral Koltchak aux bolcheviks, c’est-à-dire à l’ennemi. Ce qui est probable, ce qui transparaît déjà, c’est que le général Janin et la mission française, perdus dans l’immensité sibérienne, ont été impuissants lorsque le roman d’aventure des légions tchéco-slovaques a mal tourné. On dira que, si...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

La Russie ressuscitée.

Pourquoi la politique des Alliés se montre‑t‑elle si incohérente au sujet de la Russie ? Les contradictions sont éclatantes et il y en a de nouvelles tous les jours. Hier encore, on annonçait de Copenhague que Litvinof, l’envoyé de Lénine, et O'Grady, l’envoyé de M. Lloyd George, avaient élargi leurs thèmes de conversation. En même temps, M. Lloyd George refusait des passeports aux délégués travaillistes désireux de se rendre dans la République des Soviets. La...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

La Russie de demain.

M. Pichon a annoncé à la Chambre que la chute du régime bolchevik était prochaine et nous en acceptons l’augure avec plaisir. Cependant, lorsque Lénine et Trotsky auront quitté le Kremlin, par qui et par quoi seront‑ils remplacés ? C’est une question qu’on ne peut pas écarter toujours sous prétexte que l’essentiel est de détruire l’abjecte domination des dictateurs de Moscou. Nous n’interprétons pas trop étroitement les faits en constatant que, dans la Russie contemporaine,...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Capitalisme honni, capitaux honorés.

On n’a pas coutume de chercher des leçons d’économie politique dans l’Écriture sainte, bien que la parabole des sept vaches grasses et des sept vaches maigres nous en apprenne autant que les courbes et les graphiques sur les crises et leur rythme septénaire. Et quand l’Évangile dit : « Où est ton trésor, là est ton cœur, » nous comprenons pourquoi l’Allemagne a rencontré ses meilleurs avocats chez les financiers anglais et américains qui lui...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution
Catégorie

Le problème russe.

Il y a, dans la littérature anglaise, une page célèbre qui excuse tous les excès des révolutions. Macaulay y compare les peuples affranchis du despotisme à un prisonnier qui, sortant de son cachot, ébloui par la lumière, dirige d’abord mal ses pas. En vertu de cette image, toute révolution mérite crédit et le libéralisme anglais n’aura pas ménagé le sien à la révolution russe. De là cette indulgence pour le bolchevisme à laquelle le gouvernement...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Les Alliés et la Russie.

D’après les journaux anglais, un des principaux objets de la visite de M. Masaryk à Londres a été de convaincre les Alliés de la nécessité de « venir en aide » à la Russie et d’examiner le rôle que la République tchécolovaque remplirait dans cette œuvre. M. Masaryk a sans doute plaidé la même cause à Paris. La reconnaissance d’une Bohême indépendante de 7 ou 8 millions d’habitants doit-elle déterminer une entreprise qui aurait pour...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution

Les Allemands et la Russie.

Nous ne savons pas encore au juste pourquoi M. von dem Bussche a éprouvé le besoin de faire connaître au monde qu’il s’intéressait aux bruits d’une restauration monarchique à Petrograd et qu’il ne tenait pas ces rumeurs pour invraisemblables. Ce qui vient de se passer à Kiev montre que l’Allemagne s’occupe de faire régner en Russie l’ordre allemand. Nous voilà loin d’une restauration russe avec le tsar de l’alliance rétabli sur le trône de ses...
Auteur
Jacques Bainville
Année de parution