Jacques Bainville :articles

Croyez-vous au redressement des finances publiques ? Moi, très peu, depuis le commencement, et aussi peu, ou encore moins, M. Gaston Jèze, homme de gauche par une de ces habitudes qui s’appellent tradition, mais qui est formé à l’analyse et à la critique.

Rubriques associées :
Année de parution :

Malheureusement ou heureusement, les cours de la Bourse sont affaire d’opinion. Ils reflètent les idées, les imaginations sombres ou riantes qui dominent à un moment donné, des illusions dorées ou des craintes qui s’envolent tout à coup et qui sont remplacées par d’autres appréhensions ou par d’autres mirages. Et l’on ne se souvient même plus d’un état d’esprit qui a déjà fait place au suivant.

Rubriques associées :
Année de parution :

Lorsque, dans une centaine d’années, on racontera l’histoire de notre temps, nous savons bien ce que l’on ne manquera pas de dire parce qu’on aura vu les conséquences de ce qui s’accomplit sous nos yeux.

Rubriques associées :
Année de parution :

La date de 987 est une des plus importantes de notre histoire, puisque c’est celle de la fondation de la monarchie capétienne et puisque quarante rois succédèrent à Hugues Capet. Cette date passerait néanmoins presque inaperçue, elle n’aurait qu’une valeur secondaire ou même épisodique sans le concours de circonstances qui devait permettre à la dynastie nouvelle de s’affermir et de durer.

Année de parution :

Après l’humiliation d’Arkhangel, après l’humiliation d’Odessa, l’humiliation d’Irkoutsk atteint durement la politique des Alliés en Russie. Jusqu’à preuve du contraire, nous nous refusons à croire qu’un général français ait livré l’amiral Koltchak aux bolcheviks, c’est-à-dire à l’ennemi. Ce qui est probable, ce qui transparaît déjà, c’est que le général Janin et la mission française, perdus dans l’immensité sibérienne, ont été impuissants lorsque le roman d’aventure des légions tchéco-slovaques a mal tourné.

Rubriques associées :
Année de parution :

Théophile Gautier a écrit quelque part : « Il est rare qu’un poète, qu’un artiste soit connu sous son premier et charmant aspect ; la réputation ne lui vient que plus tard, lorsque déjà les fatigues de la vie, la lutte et les tortures des passions ont altéré sa physionomie primitive. Il ne laisse de lui qu’un masque usé, flétri, où chaque douleur a mis pour stigmate une meurtrissure ou une ride.

Rubriques associées :
Année de parution :

Les déclarations de M. Pierre-Étienne Flandin que Candide a publiées récemment contiennent un paragraphe qui dénie à l’homme moderne le droit de vivre de ses rentes sans rien faire. C’était ce qu’on appelait jadis « vivre noblement », ce qui s’est appelé ensuite « vivre bourgeoisement » et pourrait bien se nommer aujourd’hui « vivre socialement ».

 

Rubriques associées :
Année de parution :

D’après les statistiques de l’Administration des Finances, les successions déclarées en France forment un actif net à peu près constant de 15 milliards depuis 1928, c’est-à-dire depuis que le franc a reçu une nouvelle valeur légale. Cette moyenne se retrouve encore pour les neuf mois que l’exercice financier 1932 a compris.

En francs à 20 centimes, l’annuité successorale représente donc 3 milliards d’autrefois. Avant 1914, elle était de 5 milliards environ.

Année de parution :

Y a-t-il longtemps, me disait ces jours-ci un étranger ami que vous avez relu le second Faust ? Ouvrez-le et vous y verrez toutes les données de notre crise présente avec quelques bons avis en plus.

Rubriques associées :
Année de parution :

Après sa première lettre au Daily Telegraph, où il conseillait aux Alliés de signer une paix de compromis, le marquis de Lansdowne avait reçu une délégation d’admirateurs qui lui apportaient une adresse, des fleurs et un bronze d’art. Nous sommes curieux de savoir ce que feront cette fois‑ci les admirateurs et si le bronze d’art sera plus grand ou plus petit. Mais ce pair très conservateur a déjà l’approbation des pacifistes. En France, ce sont des socialistes comme M. Sembat qui l’ont défendu. C’est le monde renversé.

Rubriques associées :
Année de parution :

Sans doute, mais il n’en sera pas toujours ainsi, les Allemands ménagent l’Angleterre. Ils savent ce que le relèvement de leur pays lui doit. Ils savent aussi combien le gouvernement britannique désire le succès du pacte de garantie, qui n’est pas moins vivement désiré par M. Coolidge, quoique, bien entendu, les États‑Unis, qui ne s’engagent jamais à rien, ne doivent signer ni ce pacte ni aucun autre. Comme si le discours de M. Houghton n’avait déjà été très clair, la presse anglaise le développe.

Rubriques associées :
Année de parution :

On parle beaucoup, depuis quelques jours, d’instituer en France un comité semblable à ceux qui ont existé à Londres, à la fin de la guerre et après la guerre, et qui ont établi des programmes de restauration grâce auxquels la monnaie et les finances anglaises sont rapidement devenues saines et prospères. Voilà ce qu’on voudrait imiter ici. Mais comme toujours lorsqu’il s’agit de copier les Anglais, on peut répondre : « Si vous voulez que tout soit comme en Angleterre, voulez-vous aussi être entourés d’eau ? »

Rubriques associées :
Année de parution :

À quelque chose malheur est bon, ou, selon la traduction d’un peuple marin, il faut qu’un vent soit bien mauvais pour qu’il ne souffle rien de bon à personne. Le décollement de la livre sterling aura servi à quelque chose. Il a montré qu’on avait fait entièrement fausse route avec la fameuse politique du relèvement et de la restauration économique de l’Europe. Cette politique elle-même a eu pour instrument les crédits qui se sont enflés jusqu’à faire comme la grenouille de la fable, qui creva.

Rubriques associées :
Année de parution :

La souplesse et la faculté d’adaptation de la monarchie héréditaire s’attestent d’une manière vraiment frappante par le cas du roi d’Angleterre qui sera cette semaine l’hôte de Paris.

Rubriques associées :
Année de parution :

Il existe dans notre pays des forces de conservation sociale qui ont, du moins jusqu’à présent, résisté à tous les assauts. Nous avons montré samedi que nous sommes tout aussi hostiles à la dictature de gauche qu’à celle de droite. Tel est, semble-t-il, le sens du vote qui vient d’approuver la Politique financière du gouvernement Laval.

Rubriques associées :
Année de parution :

Le Livre jaune que vient de publier le gouvernement français est un supplément bien curieux à l’histoire de l’alliance franco-russe. Il y a là l’explication de bien des choses anciennes et récentes. Les faiblesses de l’alliance se voient dès ses origines, mais ces faiblesses même sont une singulière justification pour la France et pour la Russie impériale que l’Allemagne accusait et accuse encore d’avoir comploté sa ruine dès 1892…

Rubriques associées :
Année de parution :

Il y a des gens qui ont cru que des événements aussi vastes que ceux de la guerre européenne pourraient s’achever sans que des modifications profondes se fussent produites dans la vie des peuples. La révolution russe est un des signes du contraire. C’est à peu près comme si l’on disait que, quand on a battu des œufs pendant un certain nombre de minutes et qu’on les a mis dans la poêle, on les retrouve ensuite dans leur état primitif.

Rubriques associées :
Année de parution :

Quelques personnes commencent à prophétiser la chute des Soviets. La conquête de la Chine par le communisme était, dit-on, leur dernière carte. Les dirigeants et les doctrinaires de Moscou ont toujours professé que le succès définitif du bolchevisme en Russie dépendait de la révolution universelle. Si, après l’Europe, l’Asie se ferme à la révolution, le pouvoir soviétique n’a plus qu’à disparaître.

Rubriques associées :
Année de parution :

Il ne sert de rien à récriminer lorsque nécessité fait loi. Il y avait plus de trois ans que l’alternative se posait et M. Édouard Herriot l’avait traduite en termes rigoureux : « Déflation budgétaire ou inflation monétaire. » Qu’a-t-on attendu pour faire quelque chose ? L’alerte du mois dernier qui a prouvé que le danger d’une chute du franc n’était pas chimérique. Ne nous dissimulons donc pas que les mesures qui viennent d’être prises l’ont été sous le coup de l’événement, quand on y a été forcé et parce qu’on y a été forcé.

Rubriques associées :
Année de parution :

Les Soviets, qui n’ont pas tant d’occasions de se réjouir, fêtent le dixième anniversaire du coup d’État de Lénine. On a un peu oublié les circonstances dans lesquelles les bolcheviks avaient pris le pouvoir et les marins rouges qui, mettant la main sur l’épaule du président de l’Assemblée kerenskyste, l’avaient prié de sortir, à quoi le président et l’Assemblée avaient aussitôt consenti, abdiquant avec la même facilité que Nicolas Il. À ce moment-là, rares étaient les personnes qui croyaient à la durée du régime communiste en Russie. Pourtant il dure depuis dix ans.

Rubriques associées :
Année de parution :

Si l’on veut le « redressement des finances », et si l’on y croit, il n’y a qu’un moyen de l’obtenir. Je crains seulement qu’on ne s’en serve pas.

Qu’est-il arrivé, par suite d’entraînements qu’on appelle démagogiques pour ne pas avouer qu’ils tiennent à l’élection, laquelle suppose la démagogie ? Il est arrivé que les dépenses de l’État sont plus fortes que ses recettes. Par conséquent, un moment vient où l’argent doit manquer.

Rubriques associées :
Année de parution :

Nicolas II ne s’est pas conformé à la maxime : « Rois, gouvernez hardiment. » Il aurait terminé par une abdication qui n’est pas encore certaine un règne d’hésitations et de scrupules. Lorsque l’on voit le cours de la crise qui vient d’aboutir à la formation d’un gouvernement provisoire, issu de la Douma et qui a proclamé la régence du grand‑duc Michel, frère de l’empereur, on se rend compte de la bonne volonté du peuple russe, des possibilités qui s’offraient pourtant au souverain.

Rubriques associées :
Année de parution :

Nos alliés les Anglais auront étonné le monde de bien des façons pendant cette guerre. En intervenant d’abord, à la stupéfaction de Guillaume II, du chancelier et du prince Lichnowski. Ces trois Allemands avaient le tort de n’avoir pas assez lu Voltaire. Grand ami et admirateur des Anglais, Voltaire avait prévenu qu’on ne pourrait jamais prévoir ce qui se passerait dans ces « têtes mélancoliques ».

Rubriques associées :
Année de parution :

Il semble que ce soit pour la Russie comme une fatalité historique d’être disputée entre les influences germaniques et son esprit national. Chez ses révolutionnaires eux-mêmes se retrouve la même division et Bakounine n’a pas cessé de s’y opposer à Karl Marx. Bakounine est comme le Proudhon de la Russie. Il semble que ce soit, en ce moment, Bakounine qui l’emporte sur Karl Marx et Sturmer. C’est le plus grand bonheur qui pourrait arriver à la révolution russe.

Rubriques associées :
Année de parution :

M. Austen Chamberlain a prononcé un discours qui était destiné à contenter tout le monde. À l’Angleterre il a dit que le pacte ne l’engagerait pas malgré elle dans les conflits européens et n’était qu’un dérivé du pacte de la Société des Nations. A la France, il a dit que ce pacte lui apportait tout de même quelque chose de plus que l’autre, à savoir l’intérêt que porte l’Angleterre à la sécurité du Rhin.

Rubriques associées :
Année de parution :

Liste des œuvres complètes par année de publication :

1900 Louis II de Bavière

1907 Bismarck et la France

1915 Histoire de deux peuples : la France et l’Empire allemand

1916 La guerre et l’Italie

1917 La Russie en 1916

1917 Petit musée germanique

1918 Histoire de trois générations

1919 Comment placer sa fortune ?

1919 Comment est née la Révolution russe

1920 Les conséquences politiques de la paix

1923 Filiations

1923 Tyrrhenius

1924 Histoire de France

Rubriques associées :
Année de parution :

En lisant les commentaires embarrassés et un peu froids de la presse officieuse sur la rencontre de M. Fallières et de l’empereur Nicolas II, nous songions que ce serait une triste et instructive histoire à écrire que celle de l’amitié franco‑russe. Personne n’en est plus persuadé que nous : l’alliance avec la Russie est bienfaisante et nécessaire. Si nous ne disons pas naturelle, c’est parce que toutes les alliances le sont, du moment qu’elles sont utiles, et que le système des « alliances naturelles » nous a fait trop de mal en son temps pour qu’il soit jamais à propos de le rajeunir.

Rubriques associées :
Année de parution :

Jamais dit le proverbe, le mal de l’un n’a guéri celui de l’autre. Le porteur de rentes convertibles est naturellement porté à se plaindre de son sort. S’il avait 600 francs de revenu, il va n’en avoir plus que 450. Peut-on l’inviter à regarder, soit autour de lui, soit même les autres valeurs qu’il peut avoir en portefeuille ? Combien s’estimeraient heureux que leurs dividendes n’eussent été diminués que d’un quart ! Combien le seraient plus encore de retrouver leur capital englouti pour toujours !

Rubriques associées :
Année de parution :

Les porteurs de valeurs mobilières sont toujours appelés à payer les frais du déficit. C’est si commode ! Une retenue sur les coupons, c’est de l’argent que le fisc perçoit d’avance. Pas d’attente pour des rentrées incertaines, pas de poursuites, pas de déboires. Le rêve !

Rubriques associées :
Année de parution :

Le XXᵉ Siècle, le journal belge bien connu qui paraît provisoirement au Havre, où il a suivi le gouvernement du roi Albert, a publié une nouvelle que nous avons reproduite hier. Il y a intérêt à la réimprimer aujourd’hui : « Nous apprenons, écrit notre confrère, que le gouvernement britannique vient de décider d’envoyer un ambassadeur au Vatican auprès duquel il sera accrédité pendant la durée de la guerre.

Rubriques associées :
Année de parution :

M. Pichon a annoncé à la Chambre que la chute du régime bolchevik était prochaine et nous en acceptons l’augure avec plaisir. Cependant, lorsque Lénine et Trotsky auront quitté le Kremlin, par qui et par quoi seront‑ils remplacés ? C’est une question qu’on ne peut pas écarter toujours sous prétexte que l’essentiel est de détruire l’abjecte domination des dictateurs de Moscou.

Rubriques associées :
Année de parution :

Le public français, dans sa partie moyenne, a été légèrement décontenancé par la révolution russe. Comme la France est, au fond, un pays conservateur ! Notre ancienne politique n’avait pas ces timidités. Les révolutions chez autrui ne lui faisaient pas peur. Le mot lui paraissait aussi naturel que la chose parce qu’elle n’y attachait pas un sens infernal ou céleste. Une révolution, c’était un changement de système, et la tâche de la politique était d’en tirer le parti qu’elle pouvait après en avoir pesé le bien et le mal.

Rubriques associées :
Année de parution :

On nous parle beaucoup de l’Europe future qui doit sortir de la guerre. En attendant, si nous nous retournions vers le passé ? Nous verrions que l’œuvre de Pierre le Grand est en train de tomber en morceaux et que l’Europe du nord retourne à un état semblable à celui où elle se trouvait avant l’apparition de la puissance russe.

Rubriques associées :
Année de parution :

M. Lloyd George a rendu compte devant la Chambre des Communes des travaux de la Conférence et il a pu s’apercevoir qu’il avait eu tort de lire le Manchester Guardian au point d’en oublier sa majorité. Les passages les plus applaudis de son discours ont été ceux où il a retrouvé sa verve guerrière. Quand il a cru nécessaire de dire en quoi le traité était dur pour l’Allemagne et pourquoi il était nécessaire qu’il fût dur, il a enfoncé une porte ouverte.

Rubriques associées :
Année de parution :

M. Tchitcherine a exposé, devant les représentants de la presse française, les idées directrices de la politique étrangère des Soviets. Si l’on néglige quelques pointes de tradition diplomatique et quelques ironies de tradition académique, ses déclarations ont été modérées. Le bolchevisme, comme disent les marins, donne du mou. Et l’on a l’impression que tout n’est pas faux dans ce qu’on rapporte des difficultés que les dirigeants de Moscou commencent à rencontrer auprès de l’immense paysannerie russe.

Rubriques associées :
Année de parution :

Au siècle dernier, comme on menaçait l’Autriche d’une pression franco‑anglaise, le prince de Metternich répondit avec dédain : « Je ne crains pas l’alliance des deux administrations libérales. » C’est exactement ce que Guillaume II pourrait dire aujourd’hui.

Rubriques associées :
Année de parution :

Il est des analystes de la vie politique grâce auxquels on se sent un peu moins seul face aux désordres du monde. Jacques Bainville est de ceux-là. L'intelligence de l'historien est telle qu'Antoine Prost, pourtant peu suspect d'affection a priori pour les penchants nationalistes de l'auteur, jugea son Histoire de France, où ne figure pas un mot d'économie, «si intelligente et si lumineuse». Il est vrai qu'il ajoutait que la mariée était si belle qu'il fallait forcément se défier de la séduction qu'elle exerçait.

Rubriques associées :
Année de parution :

Le président Roosevelt a demandé et obtenu des pouvoirs extraordinaires pour réduire le dollar jusqu’à la moitié de son taux ancien. Cependant, le dollar, détaché de l’or et abandonné à lui-même, n’a perdu qu’un huitième de sa valeur. Il se défend contre ses meurtriers. Comment et pourquoi ?

D’abord parce qu’il n’avait aucune raison de dépérir. L’Amérique a de l’or, une balance commerciale active, des créances partout. Le dollar devait se maintenir au pair. Il ne baissera pas tant que les émissions massives de billets qui ont été annoncées n’auront pas eu lieu.

Rubriques associées :
Année de parution :

Le sultan Moulay Hafid, étant venu en France, vit des pompes à piston, trouva cet instrument admirable et en commanda vingt‑quatre douzaines qu’il emporta avec lui au Maroc. « Vous n’avez, dit‑il, à ses sujets, qu’à remuer ce levier et vous aurez de l’eau autant que vous en voudrez. » Mais comme Moulay Hafid avait posé ses pompes sur le sable, il ne vint pas une goutte de liquide et il accusa le fabricant français de l’avoir volé. C’est ce qui vient de se passer en Russie avec les ingénieurs allemands.

Rubriques associées :
Année de parution :

Il n’y a pas plus d’un siècle que les peuples occidentaux ont établi leur supériorité et leur domination dans le monde.

Il n’y a pas plus d’un siècle que la navigation a commencé d’être tout à fait sûre dans toutes les mers et que les pirates barbaresques ont cessé d’écumer la Méditerranée et de se livrer à des coups de main sur les côtes. Enfin, il n’y a même pas un siècle que la Chine a été ouverte aux Européens et que l’Afrique noire a été pénétrée dans tous ses mystères.

Rubriques associées :
Année de parution :

Tout ce qui est exagéré ne compte pas. Il y a de l’exagération jusque dans ce mot fameux puisque celui qui l’avait prononcé passa une partie de sa vie auprès d’un homme qui n’était pas la mesure même : on ne peut pourtant pas prétendre que Napoléon n’ait pas compté ! Mais Talleyrand voulait dire que, dans la sourdine des idées et des opinions, ce qui est outré ne convainc pas et, par conséquent, n’a pas d’importance.

Rubriques associées :
Année de parution :

Il ne nous est encore parvenu qu’un très petit nombre de ces détails d’épouvante, d’héroïsme et de tragédie qui accompagnent toutes les grandes catastrophes et qui n’auront certainement pas fait défaut au naufrage du Titanic. Mais en attendant l’horreur dramatique que ne manquera pas d’apporter le récit des survivants, la télégraphie sans fil nous a déjà procuré plus d’un frisson.

Rubriques associées :
Année de parution :

Pourquoi la politique des Alliés se montre‑t‑elle si incohérente au sujet de la Russie ? Les contradictions sont éclatantes et il y en a de nouvelles tous les jours. Hier encore, on annonçait de Copenhague que Litvinof, l’envoyé de Lénine, et O'Grady, l’envoyé de M. Lloyd George, avaient élargi leurs thèmes de conversation. En même temps, M. Lloyd George refusait des passeports aux délégués travaillistes désireux de se rendre dans la République des Soviets. La versatilité est évidente. À quoi tient-elle ?

Rubriques associées :
Année de parution :

Si puissants que soient les banquiers qui ont assumé le gouvernement du monde, ils ne peuvent se flatter de gagner à tous les coups. La politique est faite d’actions et de réactions qui s’engendrent les unes les autres. Le pacte de Locarno, préparé par le plan Dawes, a été un succès pour la finance anglo-axonne dans son œuvre de « restauration de l’Europe ». Mais, pour avoir Locarno, c’est‑à‑dire l’abandon de la Ruhr et du Rhin, il a fallu d’abord avoir le Cartel des gauches qui amène le socialisme destructeur de l’ordre et des finances.

Rubriques associées :
Année de parution :

Il n’y a qu’à jeter les yeux sur la carte pour voir l’objectif de l’offensive ennemie : il s’agissait, pour les Allemands, de séparer les forces anglaises des nôtres, de briser la soudure des deux armées pour les combattre ensuite isolément, Et cela, c’est l’image même de la politique allemande. Rompre l’alliance anglo-française, c’est un désir qui mord violemment l’Allemagne au cœur.

Rubriques associées :
Année de parution :

Au mois de mai de l’année dernière, nous disions que la Chambre nouvelle avait été élue pour tout ce qu’on voudrait (même pour faire la guerre, et plus longtemps au besoin que sa sœur et devancière de 1914), sauf pour nous rendre les finances du baron Louis, ou de Léon Say, ou de Rouvier ou de Raymond Poincaré. Où en sommes-nous après bientôt un an ?

C’est bien simple. Deux gouvernements ont déjà été usés et deux ministres des Finances ont succombé. Que fait le troisième ? Il louvoie comme il peut.

Rubriques associées :
Année de parution :

Lorsqu’un monarque croit qu’il ne s’agit que d’une émeute, il faut au moins que son entourage l’avertisse qu’il s’agit d’une révolution. Bien des choses s’expliquent par le fait, aujourd’hui avéré, que Nicolas II a été abominablement trompé par les hommes à qui il avait eu le tort de donner sa confiance. Nous avons, à l’heure qu’il est, des détails circonstanciés sur les moments qui ont précédé l’abdication, dans le train impérial errant de gare en gare. Ces moments suprêmes offrent en raccourci l’histoire du règne tout entier.

Rubriques associées :
Année de parution :

Le retour aux affaires de M. Caillaux cause, en Angleterre, un embarras qui serait comique s’il ne s’agissait de choses aussi graves.

Rubriques associées :
Année de parution :

Les États-Unis ne sont pas en régime parlementaire proprement dit, chose qu’en France on ignore trop généralement. Ils ne savent donc pas ce que c’est que les crises ministérielles, bien qu’ils aient aussi de temps en temps leurs crises politiques. Mais ce qui fait en Amérique bien plus de bruit que le krach d’un gouvernement, c’est le krach de la. Bourse, qui est périodique et qui atteint toujours des proportions colossales.

Année de parution :

Le mois de juillet 1914 a eu son quart d’heure des alliances, le quart d’heure tragique où il a fallu que la France se décidât. La France serait-elle fidèle au pacte conclu avec la Russie ? Ou bien écouterait-elle les suggestions, s’inclinerait-elle devant les menaces de M. de Schoen qui, à plusieurs reprises, répéta que la situation était grave, que la France devait savoir à quoi elle s’exposait si elle ne déclarait pas qu’elle se désintéressait du conflit de l’Orient.

Rubriques associées :
Année de parution :